Des promos suicidaires

Avec les promotions permanentes tels que les abonnements à 10€ pour la 4G à vie. les opérateurs français connaissent une situation problématique, avec des prix parmi les plus bas d’Europe et alors qu’ils doivent faire face à d’importants efforts d’investissement pour déployer la fibre, la 4G et, dès l’année prochaine, la 5G. Quelle valeur donne-t-on aux services des opérateurs télécoms ?

0 commentaire

L’Europe victime de la guerre USA-Chine

L’Europe sera la principale victime de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, selon la GSMA, association qui regroupe les 800 principaux acteurs des télécoms mondiaux. Sans Huawei, placé sur liste noire par Donald Trump, l’UE accuserait un retard de dix-huit mois dans la 5G et ferait face à un surcoût de 55 milliards d’euros, lié à la moindre concurrence. Privés de Huawei, certains opérateurs seraient aussi obligés de repenser entièrement leur réseau pour le rendre opérable avec…

0 commentaire

La France à la traine sur la 5G

En multipliant les débits par vingt, la 5 G constitue un enjeu majeur pour l'avenir du secteur. Pourtant, comme l'a regretté Stéphane Richard lors du Congrès mondial du mobile de Barcelone en février : "la France a pris un an de retard dans la 5 G". En cause les délais prévus pour lancer les enchères sur les fréquences Les enchères pour l’attribution des fréquences (pas avant début 2020, et non fin 2019 comme l’avait annoncé l’Arcep en octobre dernier)... Un…

0 commentaire

L’écosystème des télécoms

Pour un peu plus de clarté sur l’environnement mouvant du monde des télécoms, voici la photo des parts de marché des 4 opérateurs majoritaires à fin 2018 : Orange est largement majoritaire sur le marché du fixe avec 40,2% et (un peu) plus encore sur le marché des mobiles avec 40,3%. Ensuite, on trouve Free, en seconde place sur le fixe avec 22,1% (fixe), mais au dernier rang sur les mobiles 13,4%, en baisse en 2018 tant sur le fixe…

0 commentaire

5G : L’Europe et la France à la traîne

Pendant que nous sommes encore en phase de tests, la guerre a été déclenchée entre les USA et la Corée du Sud, pour savoir quel serait le premier pays à proposer à ses citoyens une offre de téléphonie mobile en 5G. On aurait pu penser que les américains seraient gagnants, puisque Verizon avait avancé d’une semaine la commercialisation de son offre 5G. Mais les trois géants sud-coréens SK Telecom, LG U + et KT, ont su se montrer plus réactifs…

0 commentaire

Trou d’air dans l’aquarium

L'Autorité des marchés financiers (AMF – le gendarme boursier) a accusé ce jeudi 28 mars le groupe Illiad, son président Maxime Lombardi, ainsi que des banquiers, d'abus de marché pour avoir tenté, en 2014, de racheter 56,6 % du capital de l'opérateur américain T-Mobile US à son actionnaire majoritaire, l'allemand Deutsch Telekom. Pour une bagatelle à 15 milliards de dollars. L’accusation porte tout à la fois sur un délit d’initié, une manipulations de cours et/ou diffusion de fausses informations -…

0 commentaire

Retour de bâton pour FREE

Pour le dynamiteur du marché des télécoms, 2018 aura été une année noire. En raison, essentiellement, des promotions (délirantes, certaines à vie) de SFR et de Bouygues. Free, dont les promotions constituaient plutôt de la marque de fabrique, a été plus que bousculé sur la période, puisque son Ebitda (profitabilité) a baissé de 1,2%, avec un CA toutefois en légère hausse de +0,6%. Surtout, FREE, qui a perdu 93.000 clients internet et 254.000 abonnés mobiles sur la période, a vu…

0 commentaire

Free Fibre (en optique)

Free vient d'emprunter 300 Ms€ pour accélérer dans le domaine de la fibre et atteindre 2 Millions de clients/20Ms de prises raccordables sous un délai de 18 mois (1 Million de clients actuellement/10 Ms de prises raccordables). Cela pour respecter ses engagements du plan très haut débit qui court jusqu'en 2022.  De son coté, SFR revendique 2,5 Ms de clients fibre (mais pas tous de la vrai fibre, souvent du coaxial) et Orange 2,6Ms de clients/12Ms de prises raccordables (pour le…

0 commentaire

Bouygues Free, bagarre au sommet

Bouygues a réclamé en justice une bagatelle à 718,5 Ms€, en réparation de préjudices qu’elle aurait subis depuis l'arrivée de Free comme 4ème opérateur mobile. Au titre d’une concurrence déloyale (Free aurait bridé les débits de ses clients connectés via l'itinérance du reseau Orange, afin de moins payer moins cher Orange), avec un manque à gagner estimé par Bouygues à 5€/mois/abonné depuis 2012. Non seulement le juge du commerce n'a pas retenu cette éventualité de « bridage » et a débouté M. Bouygues de sa…

0 commentaire
  • 1
  • 2
Fermer le menu